Les rivières sont des chemins qui marchent, et qui portent où l’on veut aller.

Blaise Pascal

« K-zen : Adaptation de l’écriture phonétique d’un mot japonais évoquant l’eau en mouvement… »

Le studio revendique ce mouvement qui permet depuis la nuit des temps de cultiver, voyager, découvrir, qui favorise le commerce et les échanges.

Cette eau en mouvement qui reste une porte ouverte sur le rêve, la réflexion, l’évasion. Même si nous craignons parfois ses colères et ses débordements, à l’instar du feu elle nous fascine, sans doute parce qu’elle nous est définitivement et totalement indispensable.

Des crues du Nil aux échanges commerciaux des romains à Lyon, c’est bien ce mouvement et cette force motrice qui ont permis aux communautés de croitre,
de prospérer… et c’est dans ces notions que se reconnait K-zen.

Quoi de plus naturel alors pour K-zen que de trouver son lit entre Saône et Rhône,
au 1 rue des Rivières…